AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Sweet Nightmare ! Ce forum a été ouvert le 4 mai 2011. Nous demandons un minimum de 15 lignes et vous avez 2 semaines pour finir votre présentation. Envie de nous rejoindre ? Nous n'attendons que vous !

Partagez | 
 

 contexte : Phoenix Island

Aller en bas 
AuteurMessage
Hektor x. Anderson
||Never recreate from your memory. Always imagine new places!
avatar

Messages : 369
Date d'inscription : 04/03/2010
Age : 26
Localisation : Los Angeles

Me, myself and I
age du perso: 32 ans
Multinicks: Kali C. Chambers
crédit avatar: ©Dirtyrich ♥&Barda&Marlow

MessageSujet: contexte : Phoenix Island   Dim 1 Mai - 16:44




Je ne veux pas y retourner. Je ne veux pas mourir.
Fermer les yeux est un supplice.
Aidez-moi…


Imaginez un monde où chaque geste compte, imaginez un lieu où ce que vous êtes peut faire la différence, imaginez un monde où une simple pensée peut tout changer. Imaginez que celui que vous être vraiment au plus profond de vous se révèle à la nuit tombée. L’âme est plus forte que le corps, mais si elle s’efface, la matière disparait.

Depuis 1946, des fouilles archéologiques morcelaient la terre d’une île Australienne, Edenbury. On y avait repéré les traces d'une tombe à fosses grecque. L’un des scientifiques, un amoureux de la mythologie et des légendes se passionna pour une histoire obscure que nul n’avait lue jusque-là. On le cru fou, on l’enferma, malgré les papyrus qu'il avait découvert et traduit. Mais il était trop dangereux pour être simplement mis dans une prison ordinaire. On l’enterra vivant dans un laboratoire et plus personne n’entendit parler de lui. Le dangereux grimoire qui renfermait ses folies disparut avec lui. Le programme fut arrêté par le gouvernement après la mort suspecte de plusieurs des scientifiques qui avaient condamné les théories du Fou.
En 2005, un effondrement de terrain révéla la prison enfuie depuis un demi-siècle. On tenta de cacher la vérité mais une journaliste nommée Carenn Lewis découvrit la fameuse légende. Elle lut les lignes à voix haute, les pages tombèrent en poussières. Ce jour-là, le soleil brilla plus fort que jamais. Mais Carenn ne vit jamais ses rayons dorés. Son coma dura deux ans puis elle mourut mystérieusement.
Nous sommes en 2011. Voulez-vous savoir ce que raconte ce mythe ? J’entends l’histoire contée à mon oreille. Surtout ne répétez pas mes mots à voix haute… Qui sait ce qui pourrait arriver ? Je plaisante, jamais je ne vous répèterais mot pour mot ce que le vent me souffle. J’ai bien trop peur des conséquences !

Ecoutez-ma voix, enfants de la terre, ceci est l’histoire de Hypnos le tout puissant dieu grec. A la nuit des temps, il régnait en maitre, bien avant qu’Ouranos et Gaia s’unissent pour former le ciel et la terre. Sa force était que chacune de ses pensées devenait réalité. Cette perspective effrayait grandement les Dieux maitres de l’Olympe qui finirent par enfermer leur frère dans un sommeil éternel.
Alors, blessé et seul, Hypnos se créa un monde. Les limbes de son esprit étaient peuplés d’êtres inimaginables et de merveilles. Dans cet univers, la puissance du Dieu grandit encore et encore. Jamais il ne parvint réellement à s’enfuir de sa prison. Son corps demeura à jamais endormi dans les profondeurs de l’Olympe. Mais, Il se vengea d’une toute autre manière. S’il ne pouvait retourner sur Terre pour être le Dieu unique qu’il fut, il pouvait entrainer dans son sommeil bien des humains. Ainsi, le temps d’une nuit, il volait à ses frères des adorateurs et semait le trouble dans leur esprit.
Pour mettre fin à la terreur qui emplissait les cœurs, Zeus déplaça le corps de Hypnos vers une île perdue du Pacifique encore inconnu et les troubles cessèrent. Le Dieu était vaincu.


Aujourd’hui, une ville a pris peu à peu de l’ampleur sur la plus grande île de l’archipel, Caton. A un bras de mer sommeille Hypnos qui renait de ses cendres grâce à cette nouvelle présence. Son seul désir est de voir les Hommes l’adorer à nouveau. Sa seule option est de recommencer. Ce qu’il ignorait, c’était combien ils avaient changés. Les Anges l’adorent et reçoivent en cadeau des dons de maitrise des éléments. Les Démons veulent la liberté et s’arment sans pitié de sortilèges. Les Phoenix sont les innocents, projetés dans le monde d’Hypnos sans la moindre conviction, ils demeurent d’éternels neutres, piégés à la nuit tombée dans leur pire cauchemar. Les Voyageurs quant à eux se croient l’égal du Dieu, ils vont et viennent à leur guise entre sommeil et réalité mais ils ignorent une chose… A force de jouer avec les minces frontières qui séparent l’un de l’autre, ils finiront par se perdre, leur âme tournera à folie et leur corps à maladie.

Lorsque vous passez la barrière de l’éveil, votre vie bascule. Que vous soyez ange ou démon, phoenix ou voyageur, vous êtes soumis à la même règle que nous tous : si votre âme s’éteint six fois, votre corps se meurt pour de bon ; si le monde extérieur sait, priez pour votre âme.

Bienvenue dans l’Archipel paradisiaque du Phoenix. La vie y est douce, le sommeil y est meurtrier. Préparez-vous à découvrir un univers peu ordinaire et de nouveaux pouvoirs… Sachez seulement qu'une fois le pied posé sur son sable fin, c'est à jamais !

Plus de précisions sur le contexte ? Ou sur les groupes ?


_________________

Si tu veux pas avoir l’air stupide :
faut pas tomber amoureux !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweet-nightmare.forumactif.com
 
contexte : Phoenix Island
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Nightmare :: WHEN WILL MY LIFE BEGIN :: We can rule the world-
Sauter vers: