AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Sweet Nightmare ! Ce forum a été ouvert le 4 mai 2011. Nous demandons un minimum de 15 lignes et vous avez 2 semaines pour finir votre présentation. Envie de nous rejoindre ? Nous n'attendons que vous !

Partagez | 
 

 Distant Dreamer... {Hek' & Syd'}

Aller en bas 
AuteurMessage
Sydnee S. Underwood

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 26

MessageSujet: Distant Dreamer... {Hek' & Syd'}   Lun 20 Juin - 16:15

J'étais arrivée à Caton depuis quelques jours maintenant. Mais ma vie n'avait, jusqu'ici, pas été très rebomdissante. Je m'étais tout d'abord installée dans mon nouvel appartement. Plutôt agréable, petit mais fonctionnel, il avait néanmoins besoin d'un petit coup de peinture. J'avais également postulé pour un job, en tant que commerçante dans une boutique d'habits. Je n'étais pas encore sure d'avoir le poste mais j'avais bon espoir. C'était une boutique plutôt branchée et si j'y étais engagée, je pourrais recevoir des primes sur les habits, en fonction de mon chiffre de vente, ce qui tombait plutôt bien car je venais de remplir mon placard et ma garde-robe et ils me semblaient légèrement vide.

Soit, en quelques jours j'ai également eu le temps de retrouver ma Mary et connaître plus ou moins par coeur les ruelles commerçantes, à marcher là-bas toutes mes journées. Marylin m'avait parlé de trois petites îles prénommées Enderbury, Manra et Orona. Cette dernière ressemblait bien à ce que j'imaginais et espérais trouver en venant ici. Manra n'était pas du tout le genre d'endroit où j'aurais voulu me poser, surtout si je comptais être tranquille et à l'abris de tout regard.

Aujourd'hui j'ai donc décider de faire un long détour du coté d'Orona et de découvrir ce que la nature avait de plus beau à m'offrir. Je suis allée sur cette île en touriste, sans savoir à quoi m'attendre. Arrivée sur place, je suis retrouvée face à plusieurs choix: il y avait des fallaises sur lesquelles les vagues venaient se jeter et certaines espèces d'oiseaux -qu'on n'aurait jamais pu voir en Angleterre- était posé à l'abri des embruns. Il y avait également des plaines d'herbes sauvages, dépourvues d'une présence humaine, à part la mienne et toutes colorées de fleurs incroyables. Je préférai choisir la forêt, c'était sans doute l'endroit où je pourrais le plus m'apaiser, à entendre les cris des oiseaux, les branches cranquant sous mes pas, à voir le soleil tenter de percer entre les feuilles d'arbres.

Ainsi je me dirigeai vers la forêt et je marchai droit devant moi. Je ne sais pas combien de temps j'ai marché. Je me suis arrêtée plusieurs fois pour profiter du calme et boire un peu d'eau. Je cherchais un endroit intéressant, là où je pourrais admirer un certain paysage, en hauteur. Mais je n'avais aucune idée concernant ce genre d'endroit, s'il en existait sur cette île.

Il me semblait que je m'étais surtout enfoncée dans la forêt et que ce n'était sans doute pas dans cette direction que j'allais trouver ce que je cherchais. Je fis donc demi-tour et marchai dans la direction opposée. Je n'avais aucuns souvenirs des endroits par où j'étais passée. Je commençai alors à angoisser quelque peu... J'aurais peut-être du choisir d'aller dans les plaines fleuries d'abord plutôt que dans la forêt, là où je ne risquais pas de savoir me repérer... Et tout en pensant à cela, je continuais de marcher, et mon coeur battait de plus en plus fort. Mes yeux cherchaient un indice manifestant que je me dirigeais bien vers la sortie de la forêt, mes oreilles étaient à l'affût du moindre bruit et mes pieds continuaient de marcher.

Tout à coup j'entendis un bruit qui ne semblait pas venir de moi. *Un animal sans doute*. Je continuai ma route, d'un pas de plus en plus rapide. Au bout de quelques minutes, je décidai de m'asseoir pour boire quelques gorgée d'eau et prendre le temps de respirer pour me calmer. J'entendis à nouveau un bruit de branche craquer. Cette fois c'était sur, ça ne venait pas de moi. Peut-être d'un animal... Je regardai autour de moi tout en me relevant quand tout à coup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hektor x. Anderson
||Never recreate from your memory. Always imagine new places!
avatar

Messages : 369
Date d'inscription : 04/03/2010
Age : 26
Localisation : Los Angeles

Me, myself and I
age du perso: 32 ans
Multinicks: Kali C. Chambers
crédit avatar: ©Dirtyrich ♥&Barda&Marlow

MessageSujet: Re: Distant Dreamer... {Hek' & Syd'}   Jeu 23 Juin - 17:06

Je poussais la porte avec un soupire de soulagement. J'avais l'impression que ma peau était encore couverte de cendres, j'entendais les hurlements de cet homme... aucun de nous n'avait vraiment compris ce qu'il se passait. Nous avions été appelé pour un début d'incendie tout ce qu'il y a de plus ordinaire... Il ne devait y avoir personne sur les lieux, cet hangars était désert d'après nos informations... Il aurait du être complètement vide puisqu'il était désaffecté. Pourtant, la tourmente s'était déchainée autour de nous. Je me souvenais de l'odeur forte d'essence puis de l'explosion. Le souffle m'avait plaqué au sol alors que je m'approchais pour déterminer l'ampleur de la prise de feu. C'était une des premières fois que je voyais la mort de si près. Ma dernière pensée avait été pour mes parents. Ils ne méritaient pas de perdre leur deuxième fils... Je me laissais tomber sur une chaise de la cuisine, ce que je ne faisais jamais. D'habitude, j'avais le courage de me trainer jusqu'au sofa dans le salon. Aujourd'hui, j'avais l’impression que mes jambes ne me portait plus. Dans ma tête, je revoyais ce pauvre type... A peine plus âgé que moi... Il était en tort, il magouillait quelque chose dans ce bâtiment de tôles... Pourtant, je n'arrivais pas à me sortir son expression de la tête. Il était vraiment terrifié... Les ambulanciers n'étaient pas très optimistes. j'avais beau l'avoir sorti très vite avec Turner, ses blessures lui laissaient peu de chance d'en réchapper...

Je passais une main dans mes cheveux rebelles encore humide de la douche que j'avais prise à la caserne. Je me sentais mal, retourné par toute cette affaire... Il me fallut une minute pour me rappeler pourquoi Marilyn n'était pas apparue. Elle était de sortie en ville avec sa cousine... Je fermais les yeux, l'estomac retourné par cette solitude étrange. Pourtant, j'avais l'habitude... Mais depuis que la blondinette était là, elle donnait vie à cette maison. Je serrais les poings. Je savais où la sensation d'abandon s'estomperait, je savais où le silence m'envahissait comme un remède. Orona. Depuis l'anniversaire de notre rencontre avec Mylanne, je n'y étais pas retourné. Manque d'envie, manque de temps, manque de courage... Je craignais de revoir ma meilleure amie et que la vue de mes traits, de ceux de Gabriel à travers moi la rende malheureuse. Je savais que c'était la raison pour laquelle elle m'évitait. Me remettant sur me pieds, je ressortis, la tête me tournait un peu et la nausée au bord des lèvres, je pris le chemin du port. Là-bas, je prévenais la capitainerie de mon départ et sorti des eaux calmes de la Baie avec mon petit voilier.

Arrivé sur l'île, j'amarrais l'esquif à un des pontons branlant, me souvenant des pirouettes de mon jumeau. Sa seule passion était d'amuser la galerie... Je souris et pris le chemin des falaises. La mer était calme, je me sentais plein d'énergie alors qu'une seconde plus tôt, je me croyais au bord de l'évanouissement. Les yeux perdus dans les vagues, je retrouvais le regard fantomatique de cet homme. Je secouais la tête et m'engageais vers l'intérieur de l'île, vers le couvert des arbres. Il y avait cette clairière un peu plus loin où les vestiges d'une cabane de mon enfance pouvait peut-être me ramener à la réalité. Le calme était saisissant... Soudain, je remarquais un bruit de pas légers. Un craquement... Je marchais dans le sous-bois mais ces mouvements venaient de la sente un peu plus loin. La jeune femme sursauta et bondit sur ses pieds. Peut-être avais-je surgi brutalement mais elle semblait presque effrayée. Salut ! Dis donc, vous avez pas la conscience tranquille ! Il sourit et s’apprêta à se remettre en route sans un autre regard. Seulement, il posa les yeux sur elle et fut convaincu de l'avoir déjà vu... Peut-être pas en personne mais son visage lui disait quelque chose...

_________________

Si tu veux pas avoir l’air stupide :
faut pas tomber amoureux !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweet-nightmare.forumactif.com
Sydnee S. Underwood

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Distant Dreamer... {Hek' & Syd'}   Jeu 23 Juin - 20:21

Je ne pu m’empêcher de pousser un petit cri de stupeur avant de voir vraiment ce qui arrivait. Tout allait bien, ce n’était qu’un homme… Pas un énorme animal ou même un monstre, juste un homme. Peut-être un psychopathe mais un homme quand même. Quelque chose me disait néanmoins que je n’avais plus besoin de m’inquiéter. C’est alors que je respirai à nouveau. Je sentis alors que mon sœur battait à cent à l’heure et que mes épaules étaient fortement crispées. J’essayai de reprendre une respiration convenable avant de poser à nouveau mon regarde sur le nouvel arrivant. Salut ! Dis donc, vous avez pas la conscience tranquille ! Peut-être nous avait-on toujours appris à se méfier des inconnus mais le stress que je venais de subir pendant quelques secondes me poussait à ne pas vraiment m’en méfier, il n’avait pas les allures d’un psychopathe ou d’un tueur en série. D’autant plus que je n’avais jamais encore entendu parler de meurtres dans l’île… Ce n’était peut-être qu’un détail, mais dans des situations de stress, c’était à ce genre de choses que je pensais, aussi ridicules soient-elles, le tout à quelques centièmes de secondes.


Je tentai de sourire au commentaire qu’il venait de faire mais je n’étais pas capable de plus. Il semblait vouloir s’en aller mais… Il restait là. Il semblait intriguer et je n’osais pas regarder aux alentours, de peur de trouver un monstre réel derrière moi. Comme il restait là et que mon cœur commençait doucement à reprendre un rythme normal, je décidai de lui adresser la parole. Je ne sais pas si tu connais le coin, j’espère du moins… Je suis venue faire un tour et je me suis enfoncée dans le bois… Maintenant je ne parviens plus à retrouver ma route.


Je n’aurais pas été étonnée si, sur le moment, il m’avait confondu avec un piment rouge. Dans quelle situation ridicule m’étais-je retrouvée ? Je devais être la seule à venir me perdre dans le bois d’un atoll alors que le reste de la population devait préférer aller prendre le soleil et se baigner parmi d’autres humains… Enfin, la seule avec cet homme apparemment… C’était peut-être réellement un psychopathe… Je t’en prie Sydnee, ne sois pas bête, tu te trouve ici toi aussi, tu n’en es pas un pour autant… Quoiqu’il en soit, j’espérais de tout cœur que cet homme ne fut pas non plus perdu dans ce bois. Mais il n’en avait pas l’air, il semblait confiant, il devait sans doute connaître l’endroit. Je fis plus attention à lui, il devait avoir le même âge que moi, plus âgé peut-être. C’était la première rencontre que je faisais sur cette île, sans compter les retrouvailles avec ma sœur. Ca s’annonçait mal pour une première… Me couvrir de ridicule, la pauvre petite filles désespérée qui, par sa naïveté, n’a pas pensé que dans un bois, il était très facile de se perdre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hektor x. Anderson
||Never recreate from your memory. Always imagine new places!
avatar

Messages : 369
Date d'inscription : 04/03/2010
Age : 26
Localisation : Los Angeles

Me, myself and I
age du perso: 32 ans
Multinicks: Kali C. Chambers
crédit avatar: ©Dirtyrich ♥&Barda&Marlow

MessageSujet: Re: Distant Dreamer... {Hek' & Syd'}   Ven 24 Juin - 16:22

Je ne sais pourquoi, j'avais toujours eu un faible pour les demoiselles en détresse. Un trait commun avec mon jumeau apparemment. Un des seuls restant. Mais celle-ci avait quelque chose de plus, je ne parvenais pas à la lâcher des yeux. Il y avait quelque chose en elle de... Familier. qui était-elle ? Je me creusais la tête, détaillant cousin, ami, voisin, victime d'incendie,... Rien. Cette histoire commençait à me mettre les nerfs en pelote. Qui était cette fille ? Pourquoi avais-je l'impression que je la connaissais sans vraiment que ce soit le cas ? Pourquoi me semblait-il que je venais de la rencontrer récemment ? Je commençais Alzheimer, voilà... Lorsqu'elle se mit à rougir, je en pu m'empêcher d'être attendri et tentais de reprendre un visage moins inquisiteur. Je devais lui avoir foutu la frousse avec mon regard de glace fixé sur elle. Je m'approchais de quelques pas pour mieux la voir.

Elle était perdue d'après son discours. J'avais du mal à comprendre comment on pouvait ne plus retrouver son chemin dans cette foret. Je connaissais chaque arbre, chaque sentier, chaque clairière. Cet endroit avait été notre terrain de jeu lorsque nous étions enfants, puis notre cachette plus tard. Gabriel emmenait Mylanne lorsqu'ils voulaient être seuls. Il y avait certainement amené sa blonde aussi. celle pour laquelle il avait tout abandonné. Je tentais de me sortir l'image de mon frère baignant dans son sang de la tête. Ne t'inquiète pas Blondie, je connais l'endroit comme ma poche. Je souris et ajoutais en riant. La prochaine fois, sème des petits caillou avant de te lancer à l'aventure ! Cette remarque n'avait rien de méchant, c'était seulement un peu d'humour. J'ignorais comment la jeune femme le prendrais. La jolie jeune femme. Je venais de le remarquer. j'avais tant tenté de la reconnaitre que je n'avais même pas vu ce qui frappait au premier coup d'oeil : elle était sublime. Mon côté dragueur repris un peu le dessus. remarque, si tu ne t'étais pas perdue, je n'aurais pas pu te sauver... J'éclatais de rire puis regardais autour de moi.

La falaise était au nord, on entendais encore le fracas des vagues. Je notais un coup de couteau dans l'arbre avec une flèche orientée à l'ouest. Notre clairière était à l'est, nous avions fléché le chemin dans le mauvais sens... Logique de gamins... Hum.. ça te dérange si avant de te montrer la sortie on passe par une clairière à l'opposé ? Après tout, il était venu pour ça...

_________________

Si tu veux pas avoir l’air stupide :
faut pas tomber amoureux !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweet-nightmare.forumactif.com
Sydnee S. Underwood

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Distant Dreamer... {Hek' & Syd'}   Mer 29 Juin - 12:32

Ne t'inquiète pas Blondie, je connais l'endroit comme ma poche. La prochaine fois, sème des petits cailloux avant de te lancer à l'aventure ! Il connaissait, je sentis mon cœur se calmer enfin. Soulagement, il connaissait l’endroit très bien et il n’avait finalement pas l’air d’être un psychopathe. Il riait tout en me donnant la solution pour ne plus que je me perde à l’avenir. J’étais tellement crispée que je ne pu que lui rendre un sourire timide qui devait sans doute se rapprocher de la grimace. Sa façon de rire ma rassura également, je voyant enfin ses dents, il semblait alors un peu moins sérieux. Je remarquai alors quelque chose d’imperceptible transformer encore un peu son visage. Remarque, si tu ne t'étais pas perdue, je n'aurais pas pu te sauver... Charmant. Je ne savais pas trop quoi répondre et décidai de lui rendre un deuxième sourire, encore plus timide celui-là. Si cette fois je me sentais rougir, c’était pour autre chose que la honte.


Je ne me sentais jamais vraiment à l’aise lorsque je rencontrais quelqu’un pour la première fois, il me fallait toujours un certain temps pour mettre à parler naturellement. L’homme, dont je ne connaissais pas encore le nom semblait vraiment connaître l’endroit et me donnait l’impression de se repérer rien qu’au son du milieu. Hum… Ça te dérange si avant de te montrer la sortie on passe par une clairière à l'opposé ? Pourquoi cela me dérangerait, tant qu’il me ramenait après dans un endroit mieux connu ? Mais pourquoi accepterais-je alors que je ne le connaissais pas ? Bien qu’il proposait de se diriger à l’opposé, je n’étais pas plus inquiète, il semblait être venu ici plus d’une fois et peut-être mon apparition avait quelque peu chamboulé ses plans. S’il avait quelque chose d’important à faire, je ne pouvais l’empêcher de le faire… Et refuser risquerait peut-être de lui faire renoncer à me ramener là où je voulais aller. Je me persuadais peut-être trop à lui répondre un oui en me trouvant des raisons pas vraiment pertinentes, mais je le fis quand même.


Ca ne me dérange pas, tant que tu me sors ensuite vivante de ces bois... Je lui fis un sourire et lui tendis ma main. Enchantée, je m’appelle Sydnee, à présent tu n'auras plus de raisons de m'appeler Blondie. Ainsi j’allais bientôt connaître le nom de la première personne que je rencontrais dans cet endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hektor x. Anderson
||Never recreate from your memory. Always imagine new places!
avatar

Messages : 369
Date d'inscription : 04/03/2010
Age : 26
Localisation : Los Angeles

Me, myself and I
age du perso: 32 ans
Multinicks: Kali C. Chambers
crédit avatar: ©Dirtyrich ♥&Barda&Marlow

MessageSujet: Re: Distant Dreamer... {Hek' & Syd'}   Dim 31 Juil - 12:11

En quelques sortes, c'était une question rhétorique. J'avais pris ma décision au moment où les morts mourraient sur mes lèvres. Cette clairière me ramènerait un peu des miens, un petit bout de passé. Ces derniers temps,je ressentais un cruel manque. C'était comme si un trou béant c'était ouvert dans ma poitrine. Mes anciens rêves se rappelaient à moi. Je savais qu'à la nuit tombée, mon combat était solitaire. Bien trop solitaire en comparaison du passé. Bien sûr, j'avais un sentiment de groupe, d'amitié... Mais l'amour fraternel avait disparu, même la bas, comme si Gab ne pouvait plus me soutenir nulle part... Soudain, une peur m'avait envahi. J'oubliais mon frère, j'oubliais ma moitié. J'avais promis de vivre pour deux et je m'y employais si bien que j'étais devenu lui et que son souvenir, l'image de ce qu'il était réellement s'estompait. Comme si mon acharnement à être deux personnes en même temps, lui et moi, nous avait fait disparaitre, ne laissant qu'un être étrange et un énorme vide.

Je relevais les yeux en l'entendant plaisanter. Avoue que tu as peur d'avoir rencontré un tueur en série ou un cannibale ! Je lui rendis son sourire et hochais la tête alors qu'elle se présentait. Son prénom était joli mais en un clin d'oeil, une dessin animé me vint à l'esprit. Effectivement, ça ne te correspond pas du tout, Ma demoiselle paresseuse Je rentrais la tête dans les épaules, sachant combien mon humour crétin provoquait immanquablement la tape sur la tête ou la baffe amicale ou pas... Désolé, Syd... Moi, c'est Hek ! Enchanté. Je souris. Si seulement elle savait que je diminuais tous les prénoms seulement pour ne pas avoir à expliquer ce "Hektor" pompeux et tellement vieillot à mes yeux, elle aurait compris.

Sans regarder si elle me suivait, je glissais les doigts sur la flèche et prenais la sente opposée. Le sentier était tellement mince qu'il aurait tout aussi bien pu être un passage d'animaux mais mon instinct me guidait vers cet endroit où résidait un peu de ce nous perdu. C'était tellement absurde d'être si mélancolique. Peut-être que tout une vie ne suffirait pas à oublier le suicide de mon jumeau. Le fait était que 15 ans plus tard, je me sentais toujours aussi mal de n'avoir rien pu faire. De n'avoir pas même pu lui faire mes adieux ou lui dire au revoir... Nous étions brouillés ce matin-là pour une futilité et j'avais rejeté sa main tendue vers mon poignet. Jamais je ne me pardonnerais...

_________________

Si tu veux pas avoir l’air stupide :
faut pas tomber amoureux !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweet-nightmare.forumactif.com
Sydnee S. Underwood

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Distant Dreamer... {Hek' & Syd'}   Mar 2 Aoû - 14:51

Il me fallut un temps pour enfin comprendre la signification du semblant de blague qu’il m’avait fait… Paresseux… Syd’… Aaaaaaah, d’accooord !! Je tentai de cacher au mieux l’amusement qu’avait provoqué ma lenteur d’esprit alors que l’homme me lâchait la main après m’avoir donné son prénom. Hek, ce n’était pas un nom que j’avais l’habitude d’entendre, sans doute était-ce un raccourci mais à peine avais-je voulu lui poser la question qu’il m’avait déjà tourné le dos pour se mettre en route. Il ne s’était même pas retourné, histoire de voir si je le suivais bien. Je fis quelques pas dans la direction qu’il avait prise mais avec une grosse hésitation. Si j’étais venue ici c’était pour découvrir cette nature sauvage et calme et j’eus vite compris que sans doute le fameux « Hek » connaissait vraiment bien l’endroit et que s’il était venu ici, c’était certainement pour être seul. Le fait est qu’on s’était rencontrés par hasard et surtout qu’il m’avait promis de me ramener après avoir fait son petit détour !


Je marchai alors d’un pas plus déterminé et le rejoignis. Je me dis néanmoins que s’il acceptait ma présence, il n’aurait sans doute pas voulu d’une papote à ses cotés… Je choisis alors l’option de la suivre sans ouvrir la bouche et en contemplant tout ce qui nous entourait car j’étais bien venue ici pour voir ce que la nature de cet île avait à nous offrir. Je n’étais pas une bavarde en temps normal, mais cet homme m’intriguait quelque peu et un grand nombre de questions à son propos abondait ma tête : pourquoi était-il venu ici ? Pourquoi ne m’a-t-il pas donné son prénom entier ? Quel pouvait bien être ce prénom ? Ou plus simplement : où vivait-il ? Que faisait-il ? Qui était-il ? Depuis quand vivait-il ici ? Avait-il des choses intéressantes à savoir à me raconter… ? Mais le fait de lui poser une seule de ces questions entrainerait par conséquent une conversation qui aboutirait sur les autres questions et, encore une fois, j’étais sur qu’il n’était pas venu ici pour faire la causette avec une jeune fille perdue qui l’avait pris au départ, et il l’avait bien deviné, pour une espèce de psychopathe tueur en série.


Je déduisis qu’on était enfin arrivés à l’endroit où il voulait aller car il s’arrêta enfin. De mon coté, mes lèvres tremblaient, obligées de rester fermées alors qu’elles voulaient parler ! A présent d’autres nouvelles questions se présentaient à mon esprit : pourquoi avait-il voulu faire ce détour ? Pourquoi avait-il voulu venir ici ? Avait-il vécu quelque chose en cet endroit auparavant ? Que représentait pour lui cet endroit ? Je pris à nouveau le parti de ne rien dire mais d’observer son visage cette fois-ci, espérant pouvoir y lire une quelconque signification, comme je savais le faire avec Marilyn. Tout ce que je pu en tirer : RIEN ! Son visage restait de marbre mais j’étais bien persuadée que des choses se bousculaient dans son esprit.


Pourquoi étais-je si intriguée par cette homme ? Pourquoi ? J’étais bien persuadée qu’il pouvait m’instruire de choses importantes sur cette île mais ma réaction m’étonnait tout de même moi-même… Jamais je n’avais pu me trouver aussi curieuse, pas même avec ma sœur. Mais là, je voulais savoir mais je gardai le silence, attendant que se soit cet homme qui le rompe. S’il décidait de ne pas le faire, je ne pourrai plus me retenir et j’entamerais alors moi-même la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hektor x. Anderson
||Never recreate from your memory. Always imagine new places!
avatar

Messages : 369
Date d'inscription : 04/03/2010
Age : 26
Localisation : Los Angeles

Me, myself and I
age du perso: 32 ans
Multinicks: Kali C. Chambers
crédit avatar: ©Dirtyrich ♥&Barda&Marlow

MessageSujet: Re: Distant Dreamer... {Hek' & Syd'}   Mer 17 Aoû - 13:17

Orona... Le ciel s'était dégagé alors que nous marchions silencieusement entre les arbres. J'apercevais des coins de soleil bleus entre les branches entrelacées de la voute végétale. Cette forêt était un cocon, une sorte d'univers protégés de tous les désastres de l'existence qui avait vu grandir deux petits garçons et leur meilleure amie. L'atmosphère semblait encore lourde de rires d'enfants et de chagrins d'adolescents, d'expériences houleuses et de tendres instants... Aujourd'hui, j'avais l'impression seul dans un placard froid et sombre, coupé de notre paradis. J'avais beau essayer par tous les moyens de me sortir de là, quelqu'un forçait sur la porte pour la garder fermée. Le pire, c'était que cet adversaire n'était autre que moi. Il y avait le Hek fier de sa vie et heureux d'être un homme plein de vie et son opposé, mélancolique, désemparés, solitaires...

La clairière aurait du me ramener au passé mais tout ce que je voyais, c'était de l'herbe tendre et je ne ressentais rien. Rien hormis la présence de la jeune femme derrière moi. Je souris en remarquant combien cette jolie blonde était pleine d'énergie, elle vibrait littéralement de curiosité.
Je parie que tu brûles d'envie de me poser des questions... te gène pas Syd' ! Je suis plutôt bavard si on sait m'interroger avec tact...
Ce serait un mensonge de dire que moi-même je n'étais pas intrigué par cette beauté pâle et plutôt silencieuse. J'irais même jusqu'à ajouter mystérieuse si elle n'avait cet étrange sourire qu'on les gens faciles à décrypter ou plutôt ceux qui ont du mal à saisir la complexité des autres... Je souris et me laissais tomber dans l'herbe. Un rayon de soleil éclairait un massif de fleurs bleutées et j'entrepris de faire une couronne avec... Mylanne le faisait souvent... En entrelaçant les fines tiges, il désigna des yeux le sol à côté de lui.
Une minute, si tu veux bien.

HJ : pardon du retard et de la longueur insignifiante mais je suis pas super inspirée en ce moment ^^

_________________

Si tu veux pas avoir l’air stupide :
faut pas tomber amoureux !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweet-nightmare.forumactif.com
Sydnee S. Underwood

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Distant Dreamer... {Hek' & Syd'}   Jeu 18 Aoû - 19:06

Bien qu’il semblait avoir déjà pris l’habitude d’utiliser un raccourci pour m’interpeller, je n’étais pas aussi à l’aise pour commencer à l’appeler « Hek’ ». L’interroger avec tact… Qu’est-ce que ça voulait dire ? Qu’appelait-il tact est-ce que ça signifiait la même chose chez lui que chez moi ? Il me semblait que c’était tout de même mieux de commencer par des questions simples et pas trop personnelles, peut-être en serions-nous amenés à aller autre part dans la conversation. A peine avais-je finis de réfléchir qu’il s’était assis dans l’herbe, à tripoter ces pauvres petites fleurs bleues. Peut-être lui-même c’était-il posé des questions à mon propos et peut-être se méprenait-il à penser certaines choses… Peut-être que moi aussi je me méprenais lorsque je perçus dans cet homme un bien triste visage, l’espace d’une seconde. Il désigna des yeux le sol à coté de lui.


Décidément, ce « Hek’ » me perturbait dans ses façons d’agir alors qu’on venait à peine de se rencontrer et qu’on ne connaissait rien l’un de l’autre, mis à part nos prénoms… Et encore ! J’entrepris donc de m’asseoir à ses cotés et de commencer par la question la plus simple qui me vint à l’esprit. Dis-moi… Hek’, je suppose que ce n’est pas vraiment ton prénom… Alors dis-moi un peu lequel est-il et pourquoi ne pas me l’avoir donné tout de suite ? Je me retournai vers lui en souriant légèrement.


Cela me semblait être un bon début de conversation… En comptant sur le fait que s’il ne m’avait pas donner son prénom, c’était pour de simples raisons et pas trop personnelles… J’attendis donc sa réponse, tout en observant ses mains en train lier les tiges des fleurs entre elles. Je regardai ensuite autour de moi… Peut-être arriverions-nous à parler de la raison pour laquelle il est venu ici… Mais quelque chose me disait que c’était sans doute trop tôt pour pouvoir en parler.




PS: pas grave pour la longueur, tu trouveras l'inspi plus tard ^^, moi aussi je rame un peu :/.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Distant Dreamer... {Hek' & Syd'}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Distant Dreamer... {Hek' & Syd'}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Nightmare :: ENDERBURY, MANRA & ORONA : WILD WORLD :: Orona : loneliness is killing me no more-
Sauter vers: