AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Sweet Nightmare ! Ce forum a été ouvert le 4 mai 2011. Nous demandons un minimum de 15 lignes et vous avez 2 semaines pour finir votre présentation. Envie de nous rejoindre ? Nous n'attendons que vous !

Partagez | 
 

 La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps.

Aller en bas 
AuteurMessage
Hektor x. Anderson
||Never recreate from your memory. Always imagine new places!
avatar

Messages : 369
Date d'inscription : 04/03/2010
Age : 26
Localisation : Los Angeles

Me, myself and I
age du perso: 32 ans
Multinicks: Kali C. Chambers
crédit avatar: ©Dirtyrich ♥&Barda&Marlow

MessageSujet: La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps.   Lun 20 Juin - 12:03

Sur Hypnos, la guerre continue, les gens disparaissent et les souvenirs s’échappent toujours autant dans la réalité.
Qui déciderez-vous d'être dans ce doux cauchemar?


Le soleil vient de se coucher sur Caton. La ville s’endort doucement mais certains habitants ont la peur au ventre. Ils savent... Ils savent que ce soir est le grand soir, même s'ils ne savent pas ce qui les attend. C'est un pressentiment, une sensation étrange. Ils se sentent plein de courage et d'admiration. Les Anges attendent quelque chose... Les Démons qui se couchent ont des fourmis dans les doigts, la rage les étreint sans qu'ils sachent d'où elle vient. Soyez prêts à découvrir une fois de plus le sublime Hypnos !

Le ciel est couvert, Fallstown s'agite doucement. Devant les portes de la ville, une jeune femme annonce l'arrivée des anges. Ils viennent en paix mais il est temps pour les Phoenix de faire un choix. Soit ils se rallient au Dieu Grec et dénoncent les Voyageurs, soit ils seront considéré comme des Démons. Et les Démons seront mis à mort. Dans l'ombre d'une ruelle, un jeune rebelle surgit. Un autre choix est possible : se battre pour la liberté. Une liberté extrême...

Entre la sécurité et une vie de paria, le choix est difficile. Et puis, ceux qui n'ont que faire de ce combat désirent rester neutre. Que peuvent faire les Phoenixs face aux Anges imperturbables alors que derrière eux, les Démons s'agitent ? Soyez sûr qu'en ce jour, personne ne pourra se cacher !


Voici l'ordre de passage et les rôles (après une semaine sans réponse, c'est au suivant dans la liste) :

Swaan : porte-parole des Anges.
Hunter : chef d'un groupe de Démons.
Marilyn : désire rester neutre mais ne peut s'empêcher de défendre un jeune homme qu'elle soupçonne d'être un Voyageur.
Tristin : menacé par un habitant de Fallstown d'être un Voyageur, attaqué par un ange.
Sydnee : chargée de trouver les Voyageurs.
Hektor : s'oppose à Sydnee.

A vous de jouer !

_________________

Si tu veux pas avoir l’air stupide :
faut pas tomber amoureux !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweet-nightmare.forumactif.com
Swaan K Murphy

avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 05/05/2011
Age : 21

MessageSujet: Re: La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps.   Mar 21 Juin - 16:38

J'étais assise sur le fauteuil vert de ma chambre d'hôtel du « First Night ». Enfin, assise était un bien grand mot ! Je m'y étais installée dans le but de ne pas dormir sur le matelas dur que m'offrait mon lit... Mes paupières lourdes se fermaient ne me laissant entrevoir plus que l'horrible papier peint orange qui décorait la chambre.

Je ressentis la sensation habituelle qui m’envoûte à chaque fois que je rejoins cet endroit... ce monde appelé de ce côté des esprits Hypnos. Je sentis mes pieds nus toucher le sol que j'identifiais comme du bitume. Oui, j'étais les pieds à l'air. A chaque fois, je me faisais la remarque quand j'arrivais ici qu'il fallait que je garde mes chaussures avant de m'endormir, mais je l'oubliais toujours au moment venu. Mes pieds arrivaient donc sur une matière dure. C'est bizarre comme... Attendez : TOUT EST BIZARRE ! C'est curieux le fait que je ne me retrouve jamais au même endroit...

J'ouvre mes yeux et regarde aux alentours. Là, je vois... Je ne vois rien ! Je suis au milieu d'immenses immeubles et bien qu'il m'arrive des choses étranges, mes yeux ne sont pas encore dotés d'infrarouge...

Je fais quelques pas. Je n'ai aucune idée de vers où me diriger. Je suis toujours nouvelle sur ces terres. J'ai l'habitude que Kali soit là pour guider mes pas. Je décide que je vais m’asseoir et l'attendre gentiment. Elle ne saurait tarder... elle ne se fait jamais attendre bien longtemps.

Je scrute la rue à la recherche de ce que cette ville pourrait m'offrir pour m’installer. J’aperçois à une dizaine de mètres de moi un bidon d'essence. Je ne sais pas vraiment ce qu'il fait là, mais préfère ne pas me poser de questions. De temps en temps j'arrive à mettre ma curiosité de côté, surtout quand je sais qu'elle ne présage rien de bon. Je m'élance vers lui à petites foulées. Tout à coup, je trébuche sur ce qui doit être un caillou. Je ressens une douleur dans le gros orteil. Tant pis pour le bidon qui n'est plus qu'a deux petits mètres. Je m'assieds à même le sol et frotte le blessé entre mes doigts.

Mais j'entends des pas qui s'approchent. Je me retourne en prononçant le nom de l'attendue :* Kali ?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hunter F. Miggle

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 18/05/2011

Me, myself and I
age du perso: 21 ans
Multinicks: X
crédit avatar:

MessageSujet: Re: La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps.   Sam 25 Juin - 17:00

Je n'avais plus de temps à perdre. Après les récents évènements je ne pouvais plus rester comme ça dans le monde réelle à me tourner les pouces. Après m'être bien activé toute la journée je rentre chez moi au pas de course. Pas question de m'arrêter pour discuter, j'étais trop fatigué pour ça.
Je passe la porte d'entrée. Alma est au téléphone avec je ne sais qui. Je la salue brièvement avant de lui faire comprendre que je voulais être seul.
Je monte dans ma chambre et jette mes affaires dans un coin. Quelque pas me sépare de mon lit, une petite distance que je couvre en une seconde avant de m'écrouler sur le matelas. Instantanément je ferme les yeux. « Un, deux, trois, quatre ... cinq ... si ... six ... se ... » Je me plonge dans le royaume d'Hypnos.

Réveil tranquille. Je me retrouve dans une rue de Fallstown. Une petite rue tranquille que je fréquente souvent avec mes amis démons. Au moins c'est un lieux sûr pour nous, pas sûr que si un Ange se trouve là il serait en sécurité.
Je jette un coup d'oeil autour de moi. Je suis seul pour le moment. Mais ça ne devrait pas tarder à arriver, c'est clair j'ai donner l'ordre, ils viennent.
Mon groupe ne comporte pas un grand nombre de démon mais je trouve que je me suis pas trop mal débrouillé... J'ai quand même de bon éléments qui risque de faire du bruit et des dégâts. Il était normal que la situation se soit mise à dégénérer. La pression entre Ange et Démon était de plus en plus forte, l'affrontement était inévitable, mais on ne savait pas quand il tomberait c'est tout.

Je commence à légèrement charger mes mains. C'est dingue à quel point je raffole de cette sensation. Ça picote tout mon corps comme si de l'électricité courait dans mon sang. Les gas me prennent pour un fou mais moi ça me fait bien rire. En attendant le Fou est à la tête d'un groupe et les autres non. Ça me stresse un peu. Toute cette responsabilité tout à coup... Ça se voit qu'on est en temps de guerre.
Mais voilà, on a confiance en moi et je dois assurer un maximum, quitte à perde une vie. La suprématie des Démons avant tout non ?
Je tourne vivement la tête. J'entend une voix au loin. Ce n'est surement pas un démon de mon groupe parce que j'avais demander à ce qu'ils ne l'ouvrent pas... Il semblerait que quelqu'un cherche la bagarre ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr. Marilyn Underwood

avatar

Messages : 292
Date d'inscription : 02/05/2011

Me, myself and I
age du perso: 20 ans
Multinicks: Jausz Vasseur
crédit avatar: © ?

MessageSujet: Re: La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps.   Sam 25 Juin - 17:52

    Je suis prête à m'écrouler, n'importe où, n'importe comment, car la journée m'a semblé être la plus longue de mon existence. Nous avons terminé d'aménager ma chambre, rouleaux de papiers peints et pots de colle nous ont occupé toute la matinée, tandis que le rangement a comblé notre après-midi. J'ai débouché une bonne bouteille de champagne et nous avons fêté tout cela devant la télévision, la coupe en main. Hektor a cependant été d'un compréhensif presque féminin quand il a éteint la télévision et est monté à ma suite, dans les escaliers... J'avoue que, croulant littéralement et physiquement de fatigue, je n'avais qu'une chose, une seule, en tête : rejoindre mon lit sans plus tarder. D'ailleurs, une fois la couette aux motifs quadrillés rabattue jusqu'aux oreilles, je n'ai pas le temps de compter les secondes qui s'écoulent à grande vitesse. Je rejoins sans plus tarder les Terres d'Hypnos, dieu que les anges vénèrent et que les démons pourchassent sans relâche. Moi, je ne suis ni ange ni démon... Je suis un phoenix et je pourrais renaître de mes cendres six fois seulement, mais ça je ne le sais pas encore. je me dis être un phoenix car je ne veux pas prendre parti pour l'un ou pour l'autre des deux camps, mais en ce moment même, je ne connais pas encore l'existence de ce quatrième état de voyageur. Dans quelques secondes, je me relèverais homme : un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf... Mais que se passe-t-il ?

    Le fait de me réveiller homme, ça ne doit pas être pour aujourd'hui ! En effet, je viens de me rendre compte que j'ai oublié d'ôter mes sous-vêtements rose bonbon... Mon soutien-gorge quatre-vingt cinq b. ne peut pas accueillir mon torse d'homme, je dois donc me résoudre à me présenter en temps que femme à cette première assemblée. D'ailleurs, cela me fait terriblement peur, nous savons tous que cette assemblée va dégénérer. Je sais que mes forces sont égales, que je sois femme ou bien que je sois homme, mais mon corps d'homme me permet de balayer toutes mes craintes. Aujourd'hui, pourtant, je devrais faire sans lui.

    Je suis sur le point de m'écrouler, mais cette fois c'est de peur... comme une petite fille, je crains de retrouver mes draps mouillés, au réveil. Il est de mon avis que le prochain réveil sera bien plus ardu que ceux que j'ai déjà vécu depuis mon arrivée de Canton aux saintes terres d'Hypnos. Sur ma peau, les sévisses de mes tremblements se font déjà ressentir, j'ai mal rien que du fait de penser à ce qu'il pourrait m'arriver, cette nuit... Mais soudain je me remémore ma première apparition en ces mêmes lieux, à l'orée du bourg de Fallstown. J'avais remarqué que je pouvais m'évanouir dans la nature, devenir totalement invisible aux yeux de ceux qui pourraient éventuellement m'entourer. Une vertu qui m'aiderait certainement dans ma mission ? Mais au juste, quelle était exactement cette mission qui me paraissait toute naturelle ? C'est beaucoup trop me demander, beaucoup beaucoup trop. Tout ce que je sais c'est que je suis sur les lieux d'une prochaine guerre qui promet d'être sans merci ! En me concentrant un rien, j'arrive a répéter le phénomène, une fois, deux fois, trois fois... à l'infini. J'arrête de trembler, car maintenant je sais par quel moyen je peux me protéger. Invisible, j'avance dans les rues de Fallstown. Deux silhouettes qui ne se sont pas encore repérées me devancent de peu...

_________________

"What your glass tells you, will not be told by counsel",
Pr. Marilyn underwood

Code:
#5D732D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristin Matthews

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 31/05/2011

Me, myself and I
age du perso: 19yo
Multinicks:
crédit avatar: © The Reason and Tumblr

MessageSujet: Re: La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps.   Mar 28 Juin - 12:54

J'aime penser que je suis tout puissant. J'aime faire croire au monde entier que je contrôle le bordel qu'est ma vie. Malheureusement, il y a de grandes chances pour qu'on voit clair dans mon jeu : je suis un petit con vantard. Je suis né comme ça, je le reste. Je dois même dire que j'adore ça être un enfoiré. Le truc, c'est que malgré tous mes efforts pour bousiller tout ce que je touche, j'ai une chance... Il y a un moment où je suis vraiment fort, où je suis vraiment un dieu. Dans la réalité, je joue à contrôler les choses, je fais celui qui maitrise parfaitement son existence. C’est vrai. La plus grande partie du temps... Mais ici... Ici, j'étais le maitre de mon destin. Je pouvais fuir, entrer, jouer sans jamais perdre. On suivait mes propres règles, je suppose que c'est pour ça qu'en arrivant dans les rues de Fallstown, je sentis cette sensation délicieuse d'être immortel.

J'inspirais un peu de l'air d'Hypnos. J'avais encore un peu de mal à comprendre les intentions de ce Dieu. Pourtant, je savais que je n'étais pas l'un des pions sur son échiquier. Pour une fois, j'étais pas un putain de pantin baladé par les puissances supérieures, j'avais les choses en main. J'étais même plus chanceux que ce crétin de grec, enfermé dans son monde. J'avais tout pour moi : la liberté et le pouvoir. J'aurais pu faire de ce monde un terrain de jeu géant. Mais, je ne sais trop pourquoi, j'avais envie de m'impliquer. D'être aussi révolutionnaire ici... Si j'avais vraiment eu le choix, j'aurais été du côté des Démons sans doute... Mais apparemment, ils voulaient eux aussi trouver les Voyageurs pour les utiliser. Non mais ! On est des Dieux BORDEL !

La scène était surprenante. Les Anges étaient bien présents. Une jeune femme s'approchait, prête à lancer un ultimatum sans doute. Dans une ruelle, je sentais l'agitation électrique des rebelles. Dans la rue, les Phoenixs semblaient ne rien remarquer mais ce n'était qu'un masque. Soudain, je remarquais une jeune femme. Elle semblait un peu perdue. Je reconnu sans peine Marilyn mais sachant qu'elle ne se souviendrait probablement pas de moi, j'hésitais à m'approcher d'elle. La tension emplissait l'atmosphère. Je me retournais et découvrait un groupe d'Adorateurs à l'entrée de la Grand place. Fuir ? Les Puissants n'ont que faire de la peur et Tristin Matthews encore moins !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sydnee S. Underwood

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 05/06/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps.   Mer 29 Juin - 13:27

La fin de la semaine s’achevait alors que je fermais la boutique après une journée plutôt agitée. Les débuts de soldes avaient attiré tellement de personnes que j’en gardais les jambes tremblantes. Ma pause de midi avait été écourtée et je n’avais cessé de courir dans tous les sens pour aider chaque cliente. En rentrant chez moi, je m’étais affalée dans le divan, sans même prendre la peine d’allumer la télévision. Mais rien à faire, je ne parvenais tout de même pas à m’endormir. J’avais le cœur qui battait pour je ne sais quelle raison. Je me levai alors et me préparai un petit truc à manger, histoire de ne pas avoir le ventre vide. A la fin de mon repas tout simple, je me couchai dans le divan et fermai les yeux.


Je me réveillai en sursaut, j’étais arrivée à Hypnos en quelques minutes seulement, un record. J’entendais l’appel de mon Dieu, ce n’était pas le même que les autres fois, quelques chose allait se passer cette nuit. Sydnee était couchée dans son divan et j’avais tellement peur qu’elle ne se réveil plus. Mais il fallait que je me reprenne en main. Sydnee venait d’arriver à Caton, et donc à Hypnos, il me restait donc encore toutes mes vies. Mon Dieu veillait sur moi et mes pouvoirs me protégeaient. J’avais très vite su maîtriser la nature, je trouvais chaque nuit une nouvelle chose à faire de mes pouvoirs, que se soit avec la Terre, l’Eau, l’Air ou le Feu. J’étais puissante, je le savais.


Pourquoi diable les Phoenixs ne voulaient-ils pas se rallier à nous ? Ils auraient la protection d’un Dieu et n’en seraient pas esclaves pour autant. Les Démons prétendaient vouloir garder leur liberté, croyaient-ils que nous ne l’avions… Sous prétexte que nous avions la grâce d’un Dieu ? Ils n’avaient pas à être là, mais en ce jour plutôt important, sous une atmosphère lourde et lugubre, Hypnos m’avait chargée de trouver ces snobes et prétentieux de voyageurs. Je devais donc me concentrer sur eux, me détourner des Démons sans pour autant baisser ma garde.


J’avais tout à ma disposition: l'Air que tout le monde respirait (y compris les Démons!), les nuages étaient chargés, il n’allait pas tarder à pleuvoir, la Terre se trouvait sous mes pieds et je sentais qu’une prochaine attaque des Démons me permettrait d’obtenir le Feu. Je me dirigeai vers les portes de Fallstown, qui se trouvaient à une centaine de mètres. Je devais à présent faire confiance à mon intuition d’Ange, j’étais prête à réagir à n’importe quelle attaque. Je n’aimais pas intervenir de cette façon, je n’aimais pas m’attaquer à n’importe qui, je préférais me défendre. Mais ce soir, rien n’était pareil. Peut-être me verais-je obligée de faire du mal à quelqu’un...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hektor x. Anderson
||Never recreate from your memory. Always imagine new places!
avatar

Messages : 369
Date d'inscription : 04/03/2010
Age : 26
Localisation : Los Angeles

Me, myself and I
age du perso: 32 ans
Multinicks: Kali C. Chambers
crédit avatar: ©Dirtyrich ♥&Barda&Marlow

MessageSujet: Re: La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps.   Mer 20 Juil - 21:16

Autant dire que j'étais maudit ! Comment avais-je pu me retrouver dans cette situation ?! Débarquer à Hypnos le grand soir à des kilomètres de Fallstown ! Mon Dieu ! (Le vrai pas cet usurpateur grec) Franchement, je en voyais pas du tout comment j'allais faire... Je me mis en marche d'un pas saccadé par la colère, brulant quelques malheureux arbrisseaux sur mon passage. Mais mains crépitaient de rage. Je ne savais même pas comment j'avais atterri là... En général, je débarquais près du camp ou alors là où il y avait de l'action... Mais là, alors que c'était crucial pour les démons, crucial pour tous j'imagine, j'étais en dehors du coup. Je me mis à courir. N'importe qui aurait pu abandonner, baisser les bras et accuser le destin (les choses inexplicables, c'était le lot des habitants de l'archipel), mais pas moi. Ni moi, ni Gabriel... Je réalisais soudain sa présence qui me poussait en avant. Je ressentais la main de mon frère dans mon dos, qui me poussait vers l'avant. Il était mort. Enterré. Disparu à jamais. Mais je ne parvenais pas à me le sortir de la tête. C'était complètement impossible... Ici, c'était encore pire. Sa présence était tangible, comme une âme fantôme surveillant mes gestes. Vivre pour deux, ce n'était pas de tout repos mais alors vivre la double vie de deux êtres, c'était la crise de nerf assurée...

Mes pieds frappaient le sol en rythme, mon souffle s'accélérait mais j'étais assez résistant (pompier et démon... J'avais de bons poumons !) Rapidement, je sortis de la forêt pour m'engager à découvert. Je distinguais la silhouette sombre et majestueuse de la ville au loin. Brusquement, je m'immobilisais dans un nuage de poussière. Aux portes de la ville : un tas d'Anges. J'avais beau essayer de me raisonner, je les voyais comme les méchants. Ceux qui n'essayaient même pas de résister à la volonté de notre geôlier. Pourtant, je savais que certains avaient de bonnes raisons d'être dans ce camp... Ils avaient l'impression d'être du bon côté de la barrière. Moi-même j'ignorais qui avait raison. C'est vrai... Comment savoir si Hypnos n'était pas la solution à tous nos malheur... Ce monde était teinté de gris comme la réalité d'ailleurs. Moi j'étais chez les noirs et les Adorateurs chez les blancs... Les Phoenixs avaient peut-être raison finalement... Alors pourquoi ne pas les laisser en paix ? Je repris ma course en contournant la porte principale de loin. Je connaissais un endroit où les murs offraient des prises sûres. La tension était palpable.

Quand je rejoignis certains des miens, c'était la panique totale : les Anges allaient entrer et on avait repéré des Voyageurs. Il fallait à tout prix les rallier à notre cause peu importe la méthode. Ce que nous faisions aux Voyageurs n'était pas joli joli : torture, analyses... Mais c'étaient eux les clés vers la liberté. Hektor ? Retrouve les.... Je hochais la tête, concentré et cherchant Hunter des yeux sans l'apercevoir. Fais attention. J'étais prêt comme jamais je ne l'avais été, malgré mes trois maigres vies.

_________________

Si tu veux pas avoir l’air stupide :
faut pas tomber amoureux !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweet-nightmare.forumactif.com
Swaan K Murphy

avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 05/05/2011
Age : 21

MessageSujet: Re: La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps.   Dim 7 Aoû - 9:01

    J'ai l'étrange impression que Kali ne va pas bien. Pourquoi ne me répond-t-elle pas. Je prends mon courage et me lève en tentant de ne pas m'appuyer sur mon pied douloureux mais bizarrement, une fois debout, celui-ci ne me fait plus mal comme si je ne m'étais jamais trébuchée sur ce cailloux mal placé.

    En me retournant, je me retrouve tête-tête avec un jeune homme aux cheveux brun qui dois être d'origine Italienne si je ne me trompe pas. Il n'y a pas meilleurs position pour engager une conversation mais je ne pense pas que celui qui me faisait face avait envie de converser avec moi. D'ailleurs il ne m'en donne pas envie à moi non plus. Je souhaite qu'un mur nous sépare et pour repousser l'inconnu, j'avance ma main. Tout à coup, un mur de flammes de plusieurs mètres de haut se dresse entre nous. Comment est-ce possible? Ce n'est pas la première chose à laquelle je ne m'attendait pas qui arrive en ce monde qui se fait appeler Hypnos! De l'autre côté du feu, ce n'est pas un cri de rage mais tout une assemblée qui se fâche de ce qui vient d'arriver. Hunter a sans doute été rejoins par les siens!

    Je pense à Kali. Connait-elle tous les secret du lieu dans lequel je me rends une fois endormie? Ses pieds ont-ils parcouru toutes ses terres? A-t-elle connaissance de tout ce qui s'y passe? Pour avoir les réponses à mes question, il me faudra la revoir. en attendant, je me promets de faire mon possible pour la défendre ainsi que l'idée qu'elle à de Hypnos car elle m'a bien fait comprendre qu'elle le chérissait comme les chrétiens aiment Dieu.

    Je ne sais pas quoi faire. Je ne sais plus quoi faire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Nightmare :: HYPNOS : SOMEHOW IN YOUR MIND :: FallsTown-
Sauter vers: